Perdre connaissance 

La Belle Compagnie / 2016

 

revue de presse

 

direction  Didier Roux

de et avec Lise Avignon, Pascale Clavet, Thibault Deblache, Amélie Gasparotto, Muriel Lamy, Laurence Riout, Anne Violet

C'est une peinture d'hommes, un mouvement paysage. Presque le contraire d'une histoire, pas du tout un drame. Ça se noue à l'infinitif : marcher, s'asseoir, déplacer, chuter, étreindre... Des actions simples, impersonnelles et intemporelles, sortes d'événements purs que les acteurs explorent en terme de rythme et d'espace.

C'est doux ou violent, très fluide ou tout à fait syncopé, toujours ouvert. Ça trace des lignes, ça provoque des liaisons, ça invente des rencontres, ça conspire toute une géographie humaine. Et puis ça parle. Ça parle comme ça a commencé. Sans cause ni raison. Les paroles surgissent comme autant de pages arrachées à l'imaginaire de chacun.

Ça parle, ça fabule, sans égard ni prétexte. Au présent vivant. Ça ne communique rien mais tente de faire passer de la vie dans le langage.

Perdre connaissance